Du Kasha Français dans la box, c'est une exclu ma BiHo box !

Publié le : 25 septembre 2017
Catégories : Inspiration & Ethique

Manon, l’unique productrice de Kasha de France

Avez-vous déjà entendu parler du kasha ? Si vous êtes des adeptes des magasins bio, sans doute avez-vous déjà vu (et testé) ce sarrasin décortiqué et grillé, très utilisé dans les pays de l’Est ou en Asie !  

Alors, quand nous avons voulu en mettre dans notre box Snack’Attack , car c’est succulent incorporé dans le granola (!), nous avons recherché un producteur français… vous vous en doutez bien.

Eh bien, ça n’a pas été facile mais la persévérance a payé (toujours elle !).

Effectivement, on ne le sait que trop peu mais le kasha que l’on retrouve sur les rayons de nos commerces ne provient pas de France… Alors, si vous êtes comme moi à vouloir vérifier les informations que vous lisez, regardez les étiquettes et vous découvrirez que cette graine multi-usage (incorporée aux soupes, galettes, porridges ou encore utilisée en chapelure) provient de Belgique, des Pays-Bas, d’Europe de l’Est ou encore de Chine… bref de partout et surtout d’ailleurs !

Et là, nous avons eu la chance de faire la connaissance de Manon Le Bec, seule productrice de kasha en France et en Bretagne qui plus est !

C'est lors de sa maternité qu elle s intéresse au végétarisme. S' apercevant que le kasha était d importation et comme c’est une aventurière, curieuse et passionnée, elle a décidé de s’intéresser de près à ce sujet. C’est à bord de son camion aménagé que Manon a rencontré les céréaliers bretons cultivant le sarrasin afin de comprendre pourquoi il n’y avait pas de kasha française. C’est ainsi qu’elle a constaté que la production de sarrasin, qui se fait quasi exclusivement en Bretagne, est destinée principalement à la nourriture des élevages animaliers ou à produire de la farine pour les fameuses galettes.

Il n’en fallait pas plus pour qu’elle se décide à monter sa petite entreprise de kasha 100% made in France de Bretagne. Elle a trouvé un producteur  local qui décortiquait son sarrasin. A partir de là, elle a mis au point dans sa cuisine le procédé de torréfactions qui en fait un produit délicieux et unique, avec une robe brun/jaune et un goût de noisette succulent.

Manon commercialise sa production sur les marchés bretons, sa page facebook MLB cuisine plaisir santé et dans quelques épiceries fines du territoire. 

Vous pourrez également découvrir une gamme d'assaisonnement développée par Manon, le Holen ed du, mélange de sarrasin et algues ou sarrasin et herbes aromatiques pour des salades gourmandes !


Ajouter un commentaire